UCS-GOMA

Prof. Ahuka Ona Longombe: SPLANCHNOLOGIE ou L’ANATOMIE DES VISCÈRES

0 467

     COURS DE SPLANCHNOLOGIE AVEC LE PROFESSEUR ORDINAIRE( G2 et G3 SCIENCES BIOMEDICALES UCS-GOMA)

    La splanchnologie est la partie de l’anatomie qui traite des viscères, qu’ils soient humains ou animaux.

       Par exemple, la circulation splanchnique est la circulation au niveau du système digestif et irrigue le tube digestif, la rate, le pancréas et le foie.

 

Prof. Ahuka Ona Longombe

Je suis Ahuka Ona Longombe, MD, PhD, MHPE (Maastr), Professeur de Chirurgie à l’Université de Kisangani (RD Congo).

J’ai travaillé pendant plus de 20 ans comme responsable de la Chirurgie au Centre Médical Évangélique de Nyankunde (Ituri, RDC) pendant toute la période des guerres dans cette partie de la RDC.

J’ai dirigé pendant 15 ans l’Institut Supérieur des Techniques Médicales de Nyankunde.

Je suis détenteur d’un PhD de l’Université de Kisangani depuis 1994 et j’ai une Maitrise en Pédagogie Médicale (Master of Health Professional Education) de l’Université de Maastricht, Pays Bas en 2008.

Je donne cours dans les différentes Facultés de Médecine situées à l’est de la RDC : Bukavu, Goma, Butembo, Bunia et Kindu.  Ayant une expérience en chirurgie, je parcours l’Est de la RDC pour faire la chirurgie des cas qui dépassent les jeunes chirurgiens et médecins. Je suis marié et père de trois enfants.

Les 3 plus grands défis pour la chirurgie reconstructive à l’Est de la RDC selon de Professeur

La Chirurgie reconstructive vient à peine de faire ses premiers pas en RDC :

premier Atelier de Chirurgie Plastique en RDC en 2010 à Goma ce qui fait que nous avons plusieurs défis devant nous et entre autres :

  • Manque d’une expertise chirurgicale dans ce domaine,
  • Beaucoup de patients qui nécessitent la chirurgie plastique et ne savent pas où se faire soigner : traumatismes des guerres, malformations congénitales, séquelles graves des brulures ;
  • Manque d’une structure des soins pouvant prendre en charge ce genre de patients.

L’Afrique en général et la RDC en particulier ont un besoin accru de formation des cadres pouvant faire face a tous les défis et notamment sur le plan médical. Ce projet est salutaire car il va beaucoup aider à rompre l’isolement dans le domaine de formation en permettant un échange permanent avec le monde scientifique sous d’autres cieux. Ceci nous manque cruellement. En outre, nous aurons des visites des experts qui pourront nous aider à nous améliorer dans le domaine de la Chirurgie Plastique. Quelle occasion pour former nos jeunes médecins et étudiants ainsi que les chirurgiens qui sont déjà dans la pratique de tous les jours.




Print Friendly, PDF & Email

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Scroll Up