UCS-GOMA

L’UCC donne sa première religieuse docteure en théologie

0 83

La Sœur Marie-Rose Ndimbo, membre de la congrégation diocésaine des Filles de Marie de Molegbe a soutenu sa thèse doctorale en théologie le vendredi 7 juin 2019, devenant ainsi la première religieuse docteure en théologie de la faculté de théologie de l’Université Catholique du Congo.

La Sœur Ndimbo a défendu sa thèse intitulée : « Espérance, pardon et bonne gouvernance comme gages de justice et d’une paix durable dans les grands lacs. Une analyse de la pensée des évêques de la sous-région (1994-2010). »

« Le pardon, acte difficile mais indispensable »

Dans sa dissertation doctorale, la religieuse propose notamment des pistes pour une paix juste et durable à savoir : le pardon, qu’elle souligne d’emblée comme étant un acte difficile mais indispensable ; l’espérance, qui permet de résister au découragement et de travailler à la construction de la paix ; la bonne gouvernance politique imposable à tous ; la bonne gouvernance économique qui combat la mauvaise gestion économique et la corruption.

« Il faut désormais insister sur l’évangélisation afin d’obtenir la cohérence entre la foi et la vie quotidienne et notamment l’engagement politique des chrétiens d’Afrique », ont par ailleurs recommandé les professeurs de l’Université Catholique du Congo, membres du jury.
Pour rappel, l’Université Catholique du Congo est une Université privée Catholique, Créée en 1987 par la Conférence Episcopale du « Zaïre », l’ancien nom de la République démocratique du Congo

Print Friendly, PDF & Email

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Scroll Up