UCS-GOMA

Promouvoir les bonnes pratiques de la recherche dans les universités

0 6

Cette rencontre a été motivée par la présence des travaux scientifiques des étudiants qui  souffrent d’incohérence dans l’enchainement des idées suite non seulement au choix irrationnel de thème de recherche, mais aussi de l’orgueil dans la collaboration verticale et horizontale avec les personnes expérimentées dans ce domaine. Cette pratique favorise le remplissage inutile des papiers dans les soi-disant recherches qui ne cadrent pas avec le thème abordé. Cette activité est venue matérialiser une des exigences de l’université, dans la poursuite de sa triple mission celles de : « la formation, la recherche et du service à la communauté ». Pour le directeur de la cellule des recherches à l’UCS, master PHILIPPE BANZI, « nous attirons l’attention des  participants  de tirer le profit  de cette activité pour l’élaboration et la direction des  travaux scientifiques ».

Tout celui qui veut exceller dans le monde de la recherche ne doit pas rester indifférent aux conférences, colloques, séminaires et ateliers qui visent à décortiquer une question  specifique de la science, a interpelé, le doctorant Jean Pierre Bulambo, orateur du jour  qui fait ses études doctorales au Cameroun. Tout travail scientifique a pour vision l’épanouissement et le développement de l’homme, c’est pourquoi, il n’y a pas une science supérieure à l’autre vu que toutes mettent l’homme au centre de leurs activités a ajouté le doctorant Bulambo.

 

Les criteres à suivre d’une œuvre scientifique

Une recherche scientifique doit être caractérisée par l’objectivité et perspicacité, ceci consiste pour un chercheur à sonder, à prendre une vue panoramique sur les ressources documentaires incontournables certaines icônes et spécialistes de votre faculté en rapport avec votre thème de recherche.

Curieusement, plusieurs de nos étudiants débutent leurs travaux par les idées des autres personnes, pendant que dans un travail scientifique on veut que son producteur énonce sa propre réflexion appuyée par celles des auteurs importants abordant dans le même angle d’idée tout en montrant une démarcation. Tout cela dans l’honnêteté et la rigueur scientifiques  en vue de ne pas  se verser dans le plagiat qui  mène vers  la disqualification de l’étude.

Car le plagiat renonce à la valeur et à l’épanouissement d’un travail et il peut faire l’objet de poursuite judiciaire.

 

Etudiant et directeur du travail

Pendant l’élaboration du travail scientifique, certains étudiants pensent que ce sont les directeurs qui doivent travailler les travaux de leurs encadrés. Le directeur est le guide qui valide la poursuite  de l’élaboration  pour une orientation normale de la recherche.

Il est important aussi de développer dans la culture  scientifique la collaboration verticale et horizontale pour arriver à produire un travail de qualité. Dans son mot de clôture, Honoré Kadjugudjugu, vice-recteur aux affaires académiques, déclare que « la renommée d’une université dépend de  nombre de  ses publications dans les éditions de grande renommée, ses conférences organisées et les prix obtenus par ses publications».

Etienne  Katembe/ flambeauestrdc.com

Print Friendly, PDF & Email

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Scroll Up